dimanche 4 mars 2018

Les femmes

La France est une société patriarcale comme beaucoup de pays.
La femme est de ce fait soumise aux désirs et attentes des hommes mais pas seulement. Elle apprend dès son plus jeune âge qu'elle va à l'école mais que plus grande, son avenir est réduit. On lui fait comprendre qu'elle se mariera et qu'elle aura des enfants car c'est son devoir en tant que femme comme on lui apprendra qu'elle restera à la maison.

Certes, les femmes se sont battus afin que l'on est accès à un compte bancaire, au travail, au droit de vote et à l'avortement. Cela n'a pas changé grand chose
- Les hommes sont toujours en grande majorité supérieur à nous concernant le salaire et la carrière.
- A-t-on déjà demandé à un homme en entretien d'embauche s'il était célibataire ou s'il pensait fonder une famille rapidement?
- A-t-on déjà critiqué un homme parce qu'ils s'étaient mis sur sont trente-et-un pour une fois?
- A-t-on déjà insulté un homme parce qu'il collectionne les aventures?
- Les publicités : on en parle?
- Les magazines ventant les modèles de beauté ou les régimes, on en parle?
Je pourrais poser des tas d'autres questions et la réponse sera le plus souvent : non. Non, parce qu'une femme est avant d'être une humain, est un objet dans la société. Elle doit être désirée physiquement et ne pas en avoir trop dans la tête sinon ça fait peur.

Heureusement (ou malheureusement), le mouvement Weinstein a fait déferler une révolte des femmes traduit par les hashtags "balance ton porc" ou "me too". Certains trouvent que c'est trop. Ce qui est trop, c'est les médias. Ce qui est trop, c'est l'envergure mais je rappellerai juste que une chose, vous l'avez cherché 

- Si on avait écouté les femmes plus tôt, on n'en serais pas là. 
- Si les garçons étaient élevés différemment, si on étudiait des autrices à part égale avec les hommes tout comme les inventeurs, peut-être que les choses s'amélioreraient.
- Si on arrêtait de définir des jouets ou des couleurs en fonction du genre, ça irait mieux.
- Si on bafouait une bonne fois pour toute les stéréotypes, il y aurait plus de respect.
- Si on arrêtait de banaliser quoique ce soit, de rappeler que des femmes sont prêtes à coucher pour réussir (choses qu'on m'a dites) sous-entendu elles l'ont cherché alors on s'en porterai mieux

Mais ce qu'il faudrait surtout changer c'est le pouvoir. Soyons honnête, la glorification de l'homme n'y est pas étranger. Il suffit d'écouter ce que certains (heureusement pas tous) hommes disent pour justifier tout ça pour s'apercevoir qu'ils ont toujours considéré qu'une femme devait être soumise.

Je sais que ce texte ne plaira pas à tout le monde. Je m'attends à des attaques, à des commentaires limites et même à des ras-le-bol. Moi-même j'en ai ras-le-bol de ce mouvement mais je me dis qu'il est nécessaire et que si on ne fait rien, ça continuera.

2 commentaires:

  1. Malheureusement ça fait depuis la nuit des temps que c'est ainsi, je doute que ça change un jour... j'ai même l'impression qu'on régresse vachement.
    Honnêtement, tu veux que je te dise le fond de ma pensée? Les hommes ont peur des femmes parce que nous sommes fortes, très fortes. Je veux dire par là, qu'une femme doit supporter beaucoup dans sa vie alors que l'homme au final (je caricature mais pas tant que cela, quand je regarde autour de moi), n'a qu'à se préoccuper de sa petite personne et de son boulot pour gagner son petit argent.
    Tu as déjà vu quand un homme a un rhume? C'est la fin du monde, pauvre petit couché dans le divan tellement il est mal.
    Mais toi? Tu aurais encore une triple grippe que tu devrais la fermer pour t'occuper des gosses, du ménage et du dîner EN PLUS de ta journée de boulot.
    Je ne sais pas pourquoi on glorifie les hommes alors qu'ils n'ont rien de plus que nous, si ce n'est, dans certains cas, une force physique supérieure mais ça s'arrête là. Je ne mets pas tout le monde dans le même panier mais les discriminations sont encore trop nombreuses et tout ce que tu relèves dans ton article est très juste. J'approuve totalement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et je suis entièrement d'accord avec ce que tu dis également. Je pense aussi que les choses ne changeront pas tant que ça et ça me gave. Je le vois avec les hommes de mon entourage. En réponse, j'ai eu "oui mais c'est qu'elles l'ont bien voulu. Tu es naïve"....J'avais besoin de me défouler.

      Supprimer