lundi 9 octobre 2017

Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris

Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris
Auteur : Gilles Paris
Maison d'édition : Flammarion
Date de sortie : 28 Septembre 2016
ISBN : 978-2081390706
Pages : 285
Prix : 4,90

Résumé : Un nom de cucurbitacée en guise de sobriquet, ça n’est pas banal ! La vie même d’Icare – alias Courgette –, neuf ans, n’a rien d’ordinaire : son père est parti faire le tour du monde « avec une poule » ; sa mère n’a d’yeux que pour la télévision, d’intérêt que pour les canettes de bière et d’énergie que pour les raclées qu’elle inflige à son fils. Mais Courgette surmonte ces malheurs sans se plaindre… Jusqu’au jour où, découvrant un revolver, il tue accidentellement sa mère. Le voici placé en foyer. Une tragédie ? Et si, au contraire, ce drame était la condition de rencontres et d’initiations – à l’amitié, à l’amour et au bonheur, tout simplement ?

MON AVIS : Tout le monde a entendu parler de ce livre. Je n'ai pourtant pas osé lire ce livre. On me l'a recommandé et j'ai essayé. Est-ce que ça vaut la peine de le lire? Oui. J'ai été très surprise par le style d'écriture. On croit vraiment à ce petit garçon de neuf ans avec sa façon qui lui est propre de s'exprimer. C'est surprenant par rapport à ce qui sort habituellement mais ça renforce l'aspect autobiographique.

On s'attache très vite à ce petit garçon qui a grandi un peu plus vite sur certains aspects que les autres enfants de son âge. L'histoire est cruelle mais heureusement, Courgette va vite rencontrer des personnes bienveillantes qui vont l'aider et le soutenir en la personne de Raymond par exemple. Le gendarme est touchant et adorable. Il possède un grand cœur et heureusement. Madame Papineau, la directrice du foyer dans lequel va vivre Courgette et accueillante et chaleureuse tout en restant professionnelle.

À son arrivé, il va tout de suite se lier d'amitié avec Simon. C'est le personnage dont on ne saura rien jusqu'à la fin. On rencontre également Ahmed, Jujube, les frères Chaffoin, Béatrice et Alice. Camille fera son arrivée plus tard. On rencontre également leur professeur, monsieur Paul très patient. Tous les personnages sont touchants. Les éducateurs sont tous proches des enfants et à leur écoute. On les apprécie également sauf Pauline. Comment on peut garder une éducatrice pareil?

C'est un roman fort, émouvant et touchant. On flirt avec la poésie et la naïveté de Courgette avec ces choses difficiles qui sont mentionnées. On y parle de viol, de drogues, de proxénétismes et de maltraitance. On sait que ces enfants ont vécus des choses difficiles et que le foyer et leur nouvelle demeure. Cela ne les empêche pas de penser encore à leur famille.

En bref, j'ai apprécié ce roman intense et fort en émotion. J'y ai appris quelque petites choses dont on ne parle jamais.

10 commentaires:

  1. Le titre est marrant, le résumé moins.
    Pour le côté autobio d'un jeune, il me dit bien... Ca peut être intéressant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Effectivement, l'histoire est loin d'être drôle mais l'écriture diminue les sujets très durs abordés.

      Supprimer
  2. J'ai "Au pays des kangourous" de l'auteur dans ma PAL depuis quelques années maintenant et je ne lui ai pas encore donné sa chance. j'ai entendu beaucoup de bien de ce livre (notamment avec la sortie du film animé "ma vie de courgette")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire.
      Personnellement, je n'aurais jamais lu ce livre sans le conseil de mes libraires (c'est un couple). Et je ne le regrette pas. D'après ce que j'ai appris lors d'une interview de l'auteur, le style d'écriture est dans le même ordre d'idée sur "Au pays des kangourous" et "autobiographie..".

      Supprimer
  3. C'est un livre que j'ai dans ma PAL depuis un moment déjà.
    Il a été adapté en film d'animation "Ma vie de courgette" pour lequel je n'ai lu que des retours très positifs. Je ne sais pas encore si je regarderai le film avant de lire le livre, mais je plongerai assurément dans les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu le film et je n'ai pas envie de le voir après avoir lu le livre. Je n'en ressens pas le besoin même si j'ai un profond respect pour le temps que ça a pris.

      Supprimer
  4. Ah, j'avais entendu parler du film d'animation mais je ne savais pas du tout qu'il y avait un livre! Pas sûre que ça soit mon genre au premier coup d'oeil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement sans la pub et la librairie (surtout le comité de lecture), je ne l'aurais jamais ouvert et ça aurait été une erreur.

      Supprimer
  5. Encore un roman qui me tente depuis longtemps et que je n'ai pas encore découvert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est loin de ce que j'imaginais mais j'ai bien aimé.

      Supprimer