samedi 28 janvier 2017

Fils d'Antigone de Irène Cohen-Janca

Fils d'Antigone
Auteur : Irène Cohen-Janca
Maison d'édition : Rouergue
Date de sortie : octobre 2016
ISBN : 978-2-8126-1128-5
Pages : 64

Résumé : Comment conserver la mémoire des morts ? Alors que son père vient de disparaître brutalement, Nat a quatre jours pour convaincre sa mère de l'enterrer et non de procéder à une crémation. Il y arrivera avec le soutien de sa copine et de son grand-père. La revisitation contemporaine d'un drame antique, d'une grande force.

MON AVIS : Ce roman est juste parfait! Je ne sais absolument pas quelle critique je pourrais en faire. Il est, certes très court, mais vous passez par toutes les émotions. Vous en prenez plein la tête et vous en prenez une très belle leçon. On n'a pas le temps de verser une larmes parce qu'à peine on ressent cette émotion qu'on passe à la colère, au désespoir puis au courage, à la force, à la cruauté. Bref, je pense que vous avez une bonne idée de ce que je veux dire. Et en 64 pages, c'est exceptionnel. 

L'écriture est fabuleuse, poétique et très métaphorique. On n'a l'impression de lire le journal de Nat ou une lettre écrite à son père décédé. Les mots sont choisis avec soin. Les phrases sont courtes. Parfois, il n'y a qu'un seul mot mais leur impact est juste. Ils touchent une corde sensible en nous lecteurs. Il n'y a pas un mot en trop, pas une phrase inutile, pas de description. Elles gâcheraient le propos tenu. Nat ne cherche pas à nous attendrir ni à nous faire perdre du temps. Il bouscule nos repères par sa franchise et ses mots et ses métaphores d'une cruauté implacable ou d'une justesse implacable. Au choix.

Je ne sais pas comment son entourage peut rester ainsi sans réaction face au comportement et au propos d'une cruauté implacable parfois de Nat. Il est prêt à tout pour que son père ne soit pas incinéré. En le lisant, je me suis dit que certaines métaphores étaient vrai. Par exemple, la différence entre incinération et crémation. Nat a raison la seule différence c'est ce qui brûle. C'est cruel mais vrai. Il a tout de même bon fond. Il est blessé au plus profond de lui. il subit cette perte qu'il n'est pas prêt à vivre. Il a besoin d'exprimer tout ça mais dans le fond, c'est lui qui connaissait le mieux son père.

Les thèmes abordés sont assez évident : le deuil, la perte d'un être cher, l'adolescence, la relation entre une mère et son fils mais pas seulement. On y mentionne le devoir de mémoire en rapport avec les camps de concentration. 

En bref, ce livre est une merveille. Si vous avez envie de vous sentir vivre et de ressentir tant d'émotions, allez-y. Et même si ce n'est pas le cas, lisez-le quand même. Ce livre devrait être lu par tous. Il est juste parfait.
coup de cœur
IMMENSE COUP DE CŒUR

2 commentaires:

  1. J'adore cette collection et la couverture m'a tapé dans l'oeil, maintenant j'ai super envie de le lire! Merci! Je le note =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi. Depuis que je l'ai découverte, j'enchaine les titres. En plus, mon petit libraire reçoit les nouveaux titres régulièrement. En règle générale, je les achète

      Supprimer