mercredi 19 septembre 2018

Le soleil des hommes tome 1 : Nuit de cendres de Julie Limoges

Le soleil des hommes tome 1 : Nuit de cendres de Julie Limoges
Autrice : Julie Limoges
Maison d'édition : Hydralune
Date de sortie : 26 Septembre 2016
ISBN : 978-2-9558160-0-4
Pages :416
Prix : 16

Résumé :
Sale temps sur le monde.
Dans la nuit perpétuelle et sous la pluie, la guerre s’apprête à s’abattre une fois encore sur les terres exsangues du royaume des Hommes. Acculés par des hordes décharnées au sud, les Humains doivent à présent faire face aux armées multines prêtes à déferler par le nord.
Non loin de ce nouveau front, Akhyla et son groupe de mercenaires effectuent une mission délicate dans une auberge isolée. Une mission qui prend des allures de piège lorsqu’ils sont abordés par un guerrier aussi curieux que menaçant, puis attaqués par des soudards. Dans la mêlée générale qui s’ensuit, ils parviennent à s’emparer de leur objectif, un vulgaire orbe, avant de fuir pour sauver leur peau.
Réfugiés dans une bourgade voisine avec l’objet dérobé, ils sont loin de se douter que tous les yeux viennent de se braquer sur eux. 

MON AVIS : J'adore les éditions Hydralune. Je me devais donc de lire ce premier tome. On m'avait prévenu que ce livre était loin d'être de la fantasy classique. Et c'est vrai. On suit un groupe de mercenaire devant voler un objet dans une auberge. Suite à ça, ils vont l'apporter au commanditaire. Ça c'est le résumé. Et bien, c'est la moitié du roman.

Je vous rassure. Ce roman possède une écriture addictive et puissante qui s'adapte à chaque situation et personnage. Rien que pour ça il faut le lire. D'autant plus si vous connaissez les codes de la fantasy, vous serez dépaysé tant l'autrice s'amuse à ne pas les utiliser à part un peut-être et encore. Ce qui est le plus dépaysant est le fait que pour une fois les personnages centraux ne font pas parti intégrante de la quête ou du but de l'histoire. Au contraire, ils vont se retrouver face à une guerre plus tôt que prévu.

De tous les personnages, mon préféré est et restera Akhyla. Il a une poisse incroyable. Il se retrouve toujours dans des situations pas possible. À se demander pourquoi il met des vêtements propres (je me comprends là). Ce personnage possède deux particularités physiques qu'il cache. Je n'en dis pas plus afin de garder la surprise. C'est, je pense, une des intrigues qui aura de l'importance par la suite. La deuxième concerne un groupe de guerrier dont personne ne connait l'existence. Eux aussi auront et ont déjà d'ailleurs leur importance.

Un autre personnage, Enki, fait une entrée intéressante. Je l'ai même apprécié sur le coup mais pas longtemps. Quand on découvre qui il est vraiment et sa nature profonde, on ne le déteste même pas. On se dit juste que c'est un monstre. Rien de plus rien de moi. Ce roman, d'ailleurs, fait preuve d'une certaine liberté d'expression pouvant surprendre. Personnellement, ça ne m'a pas dérangé. Je trouve au contraire que ça correspond parfaitement à l'esprit de cet univers.

En bref, si vous cherchez de la fantasy surprenante loin des clichés et de l'action, je vous la recommande vivement. Je pense que je n'ai pas fini d'être surprise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire