mercredi 27 juillet 2016

Magisterirum tome 1 : l'épreuve de fer de Cassandra Clare et Holly Black

Magisterium
Auteurs : Cassandra Clare et Holly Black
Maison d'édition : PKJ
Date de sortie : 16 avril 2015
Pages : 384
ISBN : 9782266237079


Résumé
Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. Gravée dans la glace, une inscription de la main de sa mère : « Tuez cet enfant »
Douze ans plus tard…
Callum Hunt est devenu un garçon comme les autres. Ou presque. Car il a tout fait pour ignorer la magie qu’il portait en lui. Mais à présent Cal est rattrapé par un don qu’il n’arrive pas à maîtriser, et il doit intégrer le Magisterium. Un endroit fabuleux et terrifiant, où il va découvrir les secrets obscurs de son passé. L’Épreuve de Fer commence à peine. Le plus grand défi reste à venir…

MON AVIS : Ce roman est une valeur sûr à mes yeux. Je savais qu'il me plairait. Je n'avais aucune inquiétude. Le style est simple et efficace. On ne nous fait pas tourner en rond. Le prologue est très utile et annonce la couleur. L'histoire est traditionnelle. On a un jeune homme qui se retrouve dans une école de magie entouré de deux amis Tamara et Aaron qu'il se fait sur place. Le méchant est également dans l'esprit de Voldemort. Rien de bien nouveau à  l'horizon. Pour ceux à qui ça rappellerait Harry Potter, je vous dis oui. Effectivement, Tamara a beaucoup de point commun avec Hermione. C'est peut-être les seuls éléments communs à ces deux sagas. Je me suis même dit dommage qu'on ressente autant l'influence de Harry Potter. Mais ça s'arrête là.
Il y a tout de même quelque chose qui nous permet d'apprécier l'histoire. Ne serait-ce que le comportement de Callum en vaut la peine. Il est sarcastique et fait le contraire de ce qu'on lui dit en obtenant le même résultat voulu. Il ne nous semble pas très doué mais on l'apprécie très rapidement. Il est à l'opposé de Harry Potter. Son père Alastair semble bien paranoïaque. Est-ce qu'il a raison? La question demeure.  Tamara ressemble certes à Hermione mais jusqu'à quel point? A la fin de ce tome, je me dis qu'elle lui ressemble, certes beaucoup mais pas tant que ça. Aaron est le genre de personnage que l'on aurait imaginé en héros dans le roman et c'est là l'originalité. Il semble brillant, parfait, gentil, généreux et j'en passe mais à quel prix? Lui-même le dit. Maître Rufus est pour moi unique. Je pense qu'on est très loin de savoir ce qu'il se passe dans sa tête. Qui sait s'il ne connaît pas déjà la vérité? Jasper est détestable. Célia me paraît un peu trop gentille et souriante. Concernant Drew, je n'aurai jamais cru ça. J'avoue avoir été surprise.
Malgré la ressemblance avec Harry Potter, je me suis prise une méga claque concernant l'identité du méchant si c'est bien vrai. En effet, les révélations faites, on se pose autant de questions sur la suite que Callum mais à la toute fin, les co-auteurs remettent en cause ces même révélations. Au final, elles arrivent à maintenir le suspens. C'est d'ailleurs horrible. J'ai envie de savoir ce qu'il va se passer. J'ai plein d'hypothèses en tête et j'ai beau les retourner, je sais que je n'aurai pas les réponses sans avoir lu les romans. Sinon, je veux le même louveteau appelé Carnage à la maison. Ça m'a fait sourire.  Il est adorable cette petite bête.


En bref, une saga sympathique qui possède un fort potentiel. Dommage qu'on ressente trop l'influence de Harry Potter même si elle reste très superficielle.

2 commentaires:

  1. Il est dans ma PAL, je pense le lire cet auteur, il me fait bien envie ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com. J'espère qu'il te plaira.

      Supprimer