dimanche 25 septembre 2016

Devil's line tome 4 et 5 de Ryo Hanada

















Mangaka : Ryo Hanada
Maison d'édition : Kana
Date de sortie : 4 mars 2016 / 8 juillet 2016
ISBN : 9782505065296 / 9782505065654
Pages : 224 / 224

Résumé du manga : La société des hommes n’est pas celle que l’on croit. Sans le savoir, elle abrite une population de vampires qui côtoient les humains tout en dissimulant leur vraie nature. C’est ainsi que Tsukasa, étudiante à la vie tranquille, va en faire l’âpre découverte. Sauvée de justesse par un homme nommé Anzai, elle comprend que ce dernier n’est autre qu’un membre d’une brigade spéciale, chargée de neutraliser les vampires ayant franchi l’interdit : boire du sang humain.
Au contact de la moindre goutte, ces créatures deviennent des monstres incontrôlables, animées par une rage folle… que le jeune Anzai, être hybride, a de plus en plus de mal à maîtriser.
Une irrésistible attirance naît entre Tsukasa et Anzai, dont la soif de sang ne cesse de s’accroître en sa présence… Vampire et humain, prédateur et proie…

MON AVIS : Dans le tome 4, on suit l'évolution de deux terroristes et de Tsukasa. Sa relation avec Anzai évolue. Il aime vraiment Tsukasa et ne veut pas la blesser. Il a peur de son aspect vampirique. Tsukasa a toute confiance en lui et se trouve bien plus en danger sans lui qu'avec lui. L'enquête évolue et la manipulation également. Dans le tome 5, on est loin de savoir quoi penser à la fin. Le manga possède vraiment un aspect psychologique. On est sûr de rien et on se demande ce qu'il va arriver aux autres. On ne sait plus à qui se fier en dehors de Anzai, Tsukasa et Hans. 

La relation entre Anzai et Tsukasa s'approfondit. Les complexités dû au vampirisme de Anzai sont abordés avec justesse que ce soit le simple câlin ou plus et la tentation de boire du sang. Tout est abordé avec gravité et avec un soupçon d'humour. Tsukasa est parfaitement consciente de la situation et n'a pas peur contrairement à Anzai. Hans leur donne ses précieux conseilles ainsi que le médecin de Onlo. Les graphismes sont parfois maladroits mais ce n'est pas gênant. Ça fait parti intégrante de la série. Dans l'ensemble, je les trouve superbe. On différencie vraiment vampire et humain. Les transformations sont réalistes. J'ai beaucoup aimé les passages entre les deux tourtereaux qui se découvrent. Ils sont tellement mignon et maladroit.

L'intrigue est très complexe. On est loin de comprendre à quel jeu joue Kikuhara. On ne comprend toujours pas si il est pro ou anti vampire. On découvre également quelques éléments du passé de Hans. Pareil, on est loin de tout savoir mais des éléments sont dévoilés. On rencontre la mère de Anzai. Je crois que je vais l'apprécier même si la réunion de famille risque d'être compliqué. Le médecin est formidable même si je pense qu'il attendra quelque chose de la part de Anzai en échange de son aide. Je pense qu'il est vraiment intéressé par sa recherche sur les vampires même si en même temps il aimerait réunir une famille. Est-ce vraiment une bonne idée de réunir Anzai avec ses parents en sachant qui est son père...Je m'arrête là sinon je spoile. Vous aurez donc compris qu'on apprend beaucoup sur Anzai, ses parents, son passé et d'autres choses. Anzai ne sait rien sur ses parents. Au vu de sa personnalité, je ne suis pas sûre qu'il réagisse bien à la nouvelle.

En bref, je suis dingue de ce manga qui est juste fabuleux. J'ai hâte de lire la suite. Il est vraiment très bien fait et aborde tous les thèmes avec justesse et la juste dose d'humour nécessaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire