dimanche 21 août 2016

Le sixième Dalaï-Lama de Guo Qiang et Zhao Ze

le sixième dalai lama
Auteur : Guo Qiang
Dessinateur : Zhao Ze
Maison d'édition : Édition du Fei
Date de sortie : 19 août 2016
ISBN : 978-2-35966-248-1
Pages : 112

Résumé :
Dans un grand roman graphique en 3 tomes, Zhao Ze nous raconte la vie fascinante de Tsangyang Gyatso (1683-1706), le seul dalaï-lama à avoir refusé une vie de moine ordonnée.
Personnage historique et mythique, le 6e dalaï-lama est déchiré entre son amour pour Makye Ame, la fille du chef de son village et sa destinée religieuse.
Ces affaires religieuse entraînent aussi un conflit politique et une guerre entre le Tibet et la Mongolie de l'époque.

MON AVIS : Ça y est. J'ai lu ma première bande dessinée jusqu'au bout. Il y a trois tomes en tout. Je l'avais repéré sur internet. Je savais que j'allais craquer mais pas aussi facilement. Comme vous avez pu le constater, c'est une BD historique sur l'histoire du Dalaï-Lama. Ce premier tome permet d'installer les personnages et l'intrigue. Il n'y a pas tant de dialogues que ça mais ils ne sont pas utiles. Les graphismes sont magnifiques. Toutes les pages sont en couleurs ce qui explique le prix qui peut paraître élevé. J'ai trouvé un graphisme à la fois typique du style chinois et en même temps quelque chose de très vivant, très expressif. Les couleurs sont très bien utilisées et pas agressives ce qui ne nous empêchent pas d'imaginer. Le peu de fois où j'ai essayé de lire une BD, je n'y arrivais pas à cause de ça. Les couleurs faisaient que je n'avais pas envie de lire.Ici, c'est le juste milieu. Les couleurs sont douces. On a une impression à la fois d'intimité liée au personnages et en même temps d'immensité du fait des lieux ouverts. 

Concernant les personnages, je dois bien admettre que je suis tombée sous le charme de ce jeune homme Lobsang Rinchen très lié à la nature. On s'attache en une seule image à son renard, Gélaï. l'est-il réellement? Quand à Makye, c'est une jeune fille touchante et un peu rebelle. Sa servante Dedimentok est parfaitement humaine et aura sûrement un rôle dans la suite. Sangyé Gyatso a, je pense, plus d'un tours dans son sac et on en apprendra plus par la suite. 

En bref, une BD bien surprenante qui m'a plus. Je l'ai juste trouvé trop courte. Si vous voulez en apprendre plus sur cette histoire méconnue et que vous aimez découvrir des graphismes rares, foncez.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire