lundi 5 février 2018

"Le pouvoir" de Naomie Alderman

Autrice : Naomie Alderman
Maison d'édition : Calmann Lévy
Date de sortie : 3 Janvier 2018
ISBN : 9782702163405
Pages : 400
Prix : 21,50

Résumé :
ET SI LES FEMMES PRENAIENT ENFIN LE POUVOIR DANS LE MONDE ENTIER ? Aux quatre coins du monde, les femmes
découvrent qu'elles détiennent le "pouvoir".
Du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante - et même la mort.
Soudain, les hommes comprennent qu'ils deviennent le "sexe faible".
Mais jusqu'où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ?
MON AVIS :  Que d'originalités! J'ai pris le temps de lire ce roman d'actualité. La construction du livre est extraordinaire et criante de vérité alors que tout est fictif. C'est tellement crédible qu'on se laisse prendre au jeu. Pour mon cas personnel, je me suis même fait manipuler surtout pour certains discours notamment religieux. C'est de l'art dans toute sa splendeur. 

On lit un roman dit historique écrit par "Neil Adam Aron". Il explique ce qu'il s'est passé avant le Cataclysme. On y suit trois femmes (Roxy, Allie et Margot) qui attendent le bon moment pour s'imposer et un homme (Tunde) qui va réussir professionnellement grâce (ou à cause) du pouvoir que les femmes vont se découvrir. Au début, rien de méchant : des jeunes filles ou femmes qui, sans le vouloir découvre qu'elles peuvent se défendre des pervers. D'une situation innocente, la situation va progressivement changer. Les femmes vont prendre le pouvoir au point que les hommes vont devenir le sexe faible.

L'autrice a le talent de nous manipuler en utilisant la religion. Les discours prononcés sont complètement tordu. De belles phrases enrobées qui semblent remettre en question pleins de choses mais qui ne servent qu'un seul but qu'on ne découvre qu'au fur et à mesure du livre. Elle utilise l'histoire. Ce qu'elle invente n'a, certes, pas existé. Néanmoins, on ne peut s'empêcher d'y croire vraiment. Au point que j'ai fait des recherches tant ça ne m'aurait pas surprise. Elle manipule la science. Elle arrive à prouver par A plus B des théories scientifiques expliquant l'évolution de ce pouvoir et pourquoi les hommes ne le possèdent ou très peu.

Ce roman est une véritable claque monumentale posant la question qu'il faut : N'est-ce pas le pouvoir plutôt que le genre qui est responsable de la situation actuelle?

En bref, j'ai adoré ce roman qui m'a poussé à la réflexion et à changer mon regard sur bien des choses. Ce roman ne peut se contenter d'un coup de cœur. C'est bien plus que cela!





ROMAN EXCEPTIONNEL
À LIRE DE TOUTE URGENCE!







Pour plus d'explications, j'en ai fait une vidéo avant d'écrire la chronique. Ça m'a aidé à l'écrire :

 



6 commentaires:

  1. Je suis très curieuse de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à me dire ce que tu en auras pensé. Personnellement, il m'a fait réfléchir. Encore aujourd'hui, j'y pense.

      Supprimer
  2. Il est dans ma pal et j'ai prévu de le lire ce mois-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à me dire ce que tu en auras pensé.

      Supprimer
  3. Je l'ai adoré aussi !
    Et j'ai eu le même sentiment de vraisemblance !
    Naomi Alderman a vraiment poussé le sens du détail très loin et je suis bien d'accord avec ta conclusion : au final, le sexe n'est qu'une excuse, c'est juste une histoire de pouvoir. Du coup ça m'a boosté et j'ai l'impression que tout est possible au final. Hop hop les mecs ! Laissez nous un peu de place ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les détails sont surprenants.
      Je suis bien d'accord avec toi : ouste les mecs. Un peu de place pour nous.

      Merci pour ton commentaire.

      Supprimer