vendredi 16 juin 2017

Six of crows tome 2 : la cité corrompue de Leigh Bardugo

Six of crows

Auteure : Leigh Bardugo
Maison d'édition : Milan édition
Date de sortie : 24 Mai 2017
ISBN : 2745978632
Pages : 662
Prix : 18,90


Résumé : VENGEANCE. COMPLOT. TRAHISON.
Une mission sépare Kaz et ses complices de la liberté.
Une mission pour survivre devenir riches et obtenir la gloire.
Une mission au cours de laquelle tout Ketterdam se dresse contre eux.
VIOLENCE. ALLIANCE. RÉDEMPTION.
Une partie mortelle. Six destins.
Quand les dés sont truqués, ils changent les règles du jeu…

MON AVIS : Quel génie! Ce roman est juste bluffant. Je pensais que l'auteure ne pourrait plus nous surprendre au vue de la qualité du précédent...Et bien, je m'incline. Je me suis fait avoir quasiment tout le long du roman. Elle ouvre des failles dans nos petits cœurs alors qu'on sait très bien que Kaz pense à tout mais on se fait prendre quand même. Combien de fois en lisant ce dernier tome, je disais à voix haute "non, tu n'as pas fait ça!" ou "Ça peut pas se passer comme ça". Je n'en dis pas plus, ce serait spoiler.

Concernant l'écriture, rien à dire. Les mots sont choisis avec soin. Elle arrive à ne pas trahir les évènements qui suivent. Je n'ose imaginer le travail que ça a pu lui demander. En plus, en lisant les dialogues, je n'ai jamais eu besoin de vérifier qui dit quoi. Je le savais par le biais de leur parole. Pour dire le niveau. C'est juste parfait. J'ai cherché les incohérences. À chaque fois que je pensais en trouver une, j'avais l'explication plus loin. C'est d'un frustrant. Et après, on n'arrive plus à réfléchir. On se retrouve dans l'action, à ne plus respirer, à s'inquiéter pour les personnages.

Concernant les personnages, je les aime tous. Au début, je me dis que Inej est un peu au dessus des autres et après je pense à Kaz, à Nina, Wylan, Jesper et Matthias. Ils ont tous leurs personnalités, leurs forces et leurs faiblesses. Et c'est ce que j'aime dans ce roman. Ils ont beaux être pourris jusqu'à la moelle, ils n'en restent pas moins des êtres humains. D'ailleurs, Kaz qui est sûrement le plus pourri et tordu de tous, est aussi sûrement le plus humain. En apparence, il est horrible mais au final tout le monde gagne avec lui et peu de gens murent. Au contraire, il ne veut pas de mort. On suit d'ailleurs sa relation particulière avec Inej. Au final, à la fin, on ne sait toujours pas ce qu'il en est. Ou on a une idée mais pas sûr.

Jesper reste fidèle à lui-même. Pourtant on en apprend beaucoup plus sur lui. On était loin de savoir ce qu'il se passe dans sa tête et surtout je suis super contente de ce qu'il trouve dans ce roman. On l'a tous espéré et on l'a eu. (Je ne spoilerais pas, rêvez pas mais je suis vraiment contente et en plus l'auteure nous a bien torturé. On l'attendait cette scène). Wylan est le plus naïf du groupe mais il va très vite grandir et finir par admettre les choses. Il va prendre beaucoup d'assurance même si j'avoue que j'ai eu peur à un moment donné. Je me suis même dit que Kaz le protégeait. Après je me suis dit "non, il pourrait être le prochain Kaz mais plus humain". J'aurais bien aimé un petit chapitre sur lui après la fin de l'histoire.

Nina et son franc parlé ont été présent mais également la découverte de son plus grand doute. le duo qu'elle forme avec Matthias est très drôle. À chaque fois, ils finissent pas se chamailler. Matthias la soutient et sait ce qu'il se passe dans sa tête. Matthias reste le guerrier qu'il est mais il évolue et comme le dirait le dicton, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Mais alors, quand même, l'auteur aurait pu nous épargné le concernant. J'ai pas pleuré (faut croire que j'ai adopté le comportement des personnages) mais ça m'a retourné quand même. Pourquoi avoir fait ça? Franchement je me pose la question.

En bref, cette saga est juste géniale. Je relirais la saga complète d'affilé juste pour vibrer plus longtemps et repartir à la rencontre de ces personnages si atypiques et attachants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire