dimanche 18 décembre 2016

Les regards des autres de Ahmed

Les regards des autres
Auteur : Ahmed Kalouaz
Maison d'édition : Rouergue
Date de sortie : Février 2016
ISBN : 9782812609954
Pages : 96

Résumé : Harcelée au collège par une bande de filles, Laure a bien du mal à réagir. Elle finit cependant par alerter le principal et ses parents lorsque des élèves plus fragiles qu’elle se trouvent pris comme cible.



MON AVIS : J'ai déjà lu un livre de cet auteur chroniqué sur ce blog. J'avais beaucoup aimé. J'aime beaucoup la collection doado de cette maison d'édition. Le thème abordé dans ce roman me touche beaucoup. Je n'ai pas été victime à proprement parlé de harcèlement mais j'ai failli. J'ai juste appris à me rendre invisible afin de ne pas subir plus de brimades. Vous vous doutez bien que ce livre à une saveur particulière pour moi mais il a beaucoup d'avantages. Je vais vous expliquer pourquoi.

J'ai tout de suite reconnu cette façon d'écrire si particulière de l'auteur alors que je n'en ai lu qu'un seul pour l'instant. Un peu de poésie pour alléger ce qui blesse dans l'écriture et des mots forts, clairs, net et précis. Il ne nous parle que très peu de ce que subit laure. C'est mentionné juste ce qu'il faut; Le but n'est pas de la plaindre mais de comprendre ce qu'elle ressent, de nous permettre de se mettre à sa place et ça fonctionne. J'ai lu d'autres romans sur le sujet que je trouvais trop ou pas assez bien traité. Celui-ci est juste ce qu'il faut. Il devrait être lu par ceux qui font subir ces humiliations et coups aux autres. Même si je doute que ça les fasse changer.

Laure est une jeune fille attachante souffrant réellement de ce qui lui arrive. On comprend parfaitement ce qu'elle ressent, son incompréhension et son empathie vis-à-vis de ceux qui vivent la même chose voir pire. Éric est un garçon rêveur qui ne se laisse pas atteindre par toutes ces insultes. Il est très mûr pour son âge et réfléchi. Perrine, la tante de laure est abordable. Elle voit bien ce que traverse Laure sans en parler pour autant. La mère de Laure tente de la faire parler mais il faudra atteindre le point de non retour pour ça. Enfin son père, quoique grand rêveur, est un homme droit qui n'aime pas l'injustice et qui aime sa fille. J'aime beaucoup le mot qu'il lui laisse à la fin du livre. Laure devrait pourtant comprendre ce qu'il veut lui dire.

En bref, un roman simple, court mais qui dit tout ce qu'il y a à dire sur le sujet, tout ce qui n'est pas dit dans les campagnes contre le harcèlement et ces différentes formes. Je le recommande vivement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire